Intérêt du licenciement économique par rapport à la rupture conventionnelle

Lorsque l’entreprise connaît des difficultés économiques, il peut être envisagé par l’employeur la réduction des effectifs.

Pour le salarié, il paraît plus intéressant d’être licencié pour motif économique. En effet, le salarié bénéficie alors du Contrat de sécurisation professionnelle (CSP). Ce dispositif Pôle Emploi obligatoire garantit au salarié, immédiatement et sans délai de carence (différé d’indemnisation), des allocations environ égales à 100 % de son salaire net pendant environ un an (80% pendant 3 mois et 70% pendant 5 mois) à condition d’avoir au moins un an d’ancienneté. C’est ensuite le régime normal à 57,4% qui s’applique.

Dans le cas d’une rupture conventionnelle, le salarié touche l’allocation normale de 57,4 % et subit le délai de carence Pôle Emploi.

En ce qui concerne les indemnités perçues par le salarié à l’occasion de la rupture (indemnité de licenciement ou de rupture conventionnelle), ce sont exactement les mêmes.

Une rupture conventionnelle reste toutefois plus intéressante pour quelqu’un qui a déjà retrouvé un autre emploi.

Le licenciement économique permettra au salarié de prendre le temps de rechercher un nouvel emploi en étant indemnisé immédiatement par Pôle Emploi à compter du licenciement pour motif économique (si le CSP a été accepté bien entendu).